2018. Aujourd’hui les réseaux sociaux prennent beaucoup de place dans nos vies. D’après Frenchweb, nous y passons environ 1h22 par jour. Sur les 7,6 milliards d’habitants sur Terre, 54% sont internautes et 43% sont actifs sur les réseaux sociaux. C’est une mode ! Ces derniers ont des avantages, mais également beaucoup d’inconvénients. C’est un réel impact psychologique qui se cache derrière nos écrans.

 

Réseaux sociaux : Le coté obscur

 

reseaux sociaux fleaux societe moderne cote obscur

Les réseaux sociaux engendrent plusieurs problèmes, comme le manque de sommeil lié à une navigation trop prolongée… Une diminution de la productivité car nous sommes toujours tentés d’ouvrir Facebook… Mais ce n’est pas tout. Les réseaux sociaux sont une grande source d’humeur négative et augmentent les risques de dépression. Ils ont un réel impact psychologique et comportemental sur l’humain. Faute aux likes, commentaires et à la possible portée d’une simple publication Facebook. Exposés aux yeux des autres et donc aux critiques négatives, nous prenons trop à cœur ce que des personnes inconnues, que nous ne rencontrerons sûrement jamais, peuvent penser et dire de nous. C’est le problème principal des réseaux sociaux, qui en engendre d’autres par la suite :

Pouvoir atteindre quelqu’un sur une plateforme, permet de pouvoir l’harceler non plus seulement à l’école, mais aussi quand elle est chez elle… C’est un problème.

Passant du temps à regarder les photos des influenceuses, sélectionnées parmi les 300 photos du photographe et retouchées, nous nous mettons à penser que notre vie est fade face à la leur. Nous voulons leur ressembler, être reconnus, avoir la même vie qu’elles. Les likes prennent de plus en plus d’importance. On dévoile notre vie privée pour augmenter les chiffres des cœurs roses sur notre profil… C’est un problème.

Les youtubeurs nous fascinent par leur créativité. Mais pour beaucoup d’adolescents, c’est surtout le nombre de vues des vidéos et la célébrité qui les fascinent. Alors ils créent du contenu vidéo sans intérêt pour Youtube pour les chiffres, quitte à faire du contenu vide ou de très mauvais goût. Les pranks de suicide sur Youtube en sont un exemple. C’est un problème.

Les photos des influenceuses, bien qu’elles prennent une posture absolument pas naturelle et qu’elles retiennent leur ventre, nous éblouissent. Nous nous mettons à penser que nous devons leur ressembler pour avoir un corps parfait et nous complexons. Les comptes « Baddies », qui ont pour principe de poster des visages parfaits, nous laissent penser que nous ne sommes pas à la hauteur physiquement. Instagram favoriserait les troubles alimentaires… C’est un problème.

Les personnes possédant un réel mal-être, peuvent être entrainées par des communautés virtuelles sectaires à s’enfoncer de plus en plus dans la douleur plutôt que de s’en sortir. Elles s’enfoncent à coups de gifs tristes sur le fil d’actualité et de partages de photos de mutilation pour les comptes Instagram les plus extrêmes. Nous vous ne rêvez pas, le #mutilation sur Instagram existe vraiment. Il existe même beaucoup de communautés  » pro-anorexiques  » célébrant la maigreur. C’est un problème.

L’hypersexualisation des jeunes filles est de plus en plus présente à cause des réseaux sociaux. Tik Tok est l’application préférée des adolescents. Bien qu’elle invite à la créativité, elle reste une application où de nombreuses jeunes filles font des lives presque dénudées pour obtenir plus de vues. D’ailleurs lorsque l’on tape  » Tik Tok  » sur Google, la première suggestion est  » Tik Tok Hot ».  L’application compte à ce jour de nombreux pédophiles dans ses fidèles utilisateurs… C’est un problème.

Un comportement qui me fait rire car cela m’arrive souvent : il m’arrive parfois de m’énerver dans la journée en voyant la bêtise, les comportements et pensées extrémistes sur les réseaux sociaux. Je devrais pourtant ne pas y prêter attention, ce sont des inconnus ! Pourquoi est-ce que je perds mon temps à être de mauvaise humeur pour des personnes que je ne connais pas et qui ne comptent pas à mes yeux ? C’est aussi un problème !

On ne sait même plus s’ennuyer. C’est une vérité, beaucoup vont sur les réseaux sociaux lorsque qu’ils s’ennuient. Moi aussi je passe du temps à scroller dans le vide lorsque je ne sais que faire alors que je pourrais être plus productive.

Le soucis par rapport à tout cela ? Je pense que c’est le manque d’éducation. Je pense que pour le bien psychologique des jeunes de plus en plus connectés, nous devrions à l’école leur apprendre à prendre du recul face aux réseaux sociaux. Pas le traditionnel passage de la police au collège pour dire  » Internet c’est dangereux !! Attention!! « . Il est important de leur montrer l’importance de s’informer de ce qu’ils y voient et de ce qu’ils y apprennent. Je pense même qu’un accompagnement psychologique sur l’utilisation des réseaux sociaux serait d’une grande aide. Pour parler de ce qui nous touche derrière l’écran. Internet, ce n’est pas la vie réelle et il est important de s’en rappeler.

 

Réseaux-sociaux : Le coté clair

 

reseaux sociaux fleaux societe moderne avantages

Parce qu’il n’y a pas que des mauvais côtés.

Les réseaux sociaux nous permettent de rester en contact avec nos proches, de prendre de leurs nouvelles ainsi que de retrouver d’anciennes connaissances. Aussi, le fait de pouvoir entrer en contact avec des inconnus permet de faire de nouvelles rencontres qui peuvent devenir très importantes pour nous, jusqu’à se rencontrer réellement. Les sites de rencontre par exemple, permettent à de nombreux célibataires de trouver l’amour. D’un côté, les réseaux sociaux peuvent pousser à l’isolement, en s’enfermant dans sa chambre avec son téléphone. Mais parfois dans cette chambre, se cache juste une fille heureuse de discuter avec son ami qu’elle a rencontré sur Internet. On apprend toujours des relations humaines, même virtuelles.

Les réseaux sociaux permettent également de développer un esprit critique et une ouverture d’esprit. En effet, si ces derniers proposent du contenu assez diversifié, ils permettent d’entrer en contact avec plusieurs opinions et perspectives différentes. Les réseaux sociaux sont un lieu où beaucoup peuvent s’exprimer, dénoncer et sensibiliser les autres. Cela stimule le développement d’une ouverture vis-à-vis d’autres avis et invite au débat.

Je disais précédemment que certaines communautés sectaires pouvaient nous entrainer à s’enfoncer encore plus dans nos problèmes personnels. Cependant, il existe également des communautés permettant de s’en sortir ! En effet, certains hashtags encourageants permettent de partager nos combats et d’aider les autres. Malgré la présence de communautés pro-anorexiques, d’autres utilisent Instagram comme une force pour guérir.

Les réseaux sociaux permettent également de nous divertir. Via du contenu vidéo humoristique, des photos, du partage, de la découverte de produits grâce à la publicité ciblée.

Enfin, ces derniers sont un accès à l’information. Que ce soit des news, de la culture, de l’apprentissage de langues étrangères… Nous pouvons beaucoup apprendre grâce au réseaux sociaux, ils nous ouvrent au monde. D’ailleurs, Linkedin est un réseau social qui permet non seulement d’accéder à l’information, mais aussi de développer son réseau professionnel.

 

Au final, les réseaux sociaux, est-Ce si mal ?

 

reseaux sociaux fleaux societe moderne conclusion

Chers lecteurs, les réseaux sociaux seront pour vous source de rencontres, culture, accès à l’actualité, découverte de supers produits, rires et émotions devant des vidéos ! Cependant, n’oubliez pas de prendre du recul face à tout cela. Ne prenez pas trop d’importance aux inconnus, il est toujours plus facile d’être méchant derrière un écran. Ne prenez pas trop d’importance à ces photos Instagram de fille sur la plage aux 150000 likes, elles sont prises par un professionnel et retouchées ! Passez du temps avec vos proches plutôt que de naviguer dans le vide lors de vos repas de famille. La vie réelle est plus précieuse que sa version virtuelle et les likes beaucoup moins importants que l’amour de vos proches. Éduquez les futures générations à ce sujet. Les réseaux sociaux sont une mode trop prise à la légère.

Enfin, comme dit précédemment dans cet article, et pour faire référence au film 99 francs que je vous conseille de regarder, il est important d’apprendre et d’accepter de s’ennuyer.

Soraya

Author Soraya

Etudiante à l'Ecole Superieure du Digital, je suis une grande passionnée du numérique, de la création et de la communication digitale.

More posts by Soraya

Leave a Reply